Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet

Les 19 et 20 mars, ateliers, rencontres, lectures, contes, magie, sculpture de ballons... et encore ateliers se sont succédés autour du "Sous-préfet aux champs" d'Alphonse Daudet, à l'occasion du 150 ème anniversaire de sa publication dans la presse.

Un clin d'oeil à André Gill et à sa parodie: "Daudet au bois", une histoire du livre "Lettres de Mon Moulin", les liens entre Alphonse Daudet et Paul Arène...

Prochain rendez-vous: les 23 et 24 avril dans la maison Daudet (14h-18h) autour du "secret de maître Cornille"

Tout au long du week-end, les participants ont élaboré un tableau commun et un conte:

Monsieur le Maire chez Daudet

C’est au temps de Noël. Un tout nouvel immeuble vient de se terminer à Draveil. Pour son inauguration, le constructeur décide de faire une fête, avec un beau sapin décoré et des cadeaux pour tous les enfants de l’immeuble. Il demande à Monsieur le Maire de Draveil de faire un discours.

C’est ainsi que, juste avant l’inauguration, Monsieur le Maire prend sa bicyclette pour se rendre sur place. Il pédale vers l’immeuble tout en réfléchissant à son discours. Mais dehors, les oiseaux chantent, les arbres bruissent. Il passe devant la maison d’Alphonse Daudet. A travers les vitres, on peut apercevoir des tableaux et la lumière d’un feu.

Le maire, qui n’arrive pas à réfléchir dans la rue, décide d’entrer dans la maison pour composer son discours. Il ouvre la porte tout en répétant : « Mesdames, Messieurs… », mais la suite ne vient pas : pas d’inspiration !

Il entre dans la pièce, s’assoit près du poêle et se sent bien mieux. Il essaie de composer son discours : « Mesdames, Messieurs… », « Mesdames, Messieurs… », « Mesdames, Mess… ». Rien ne vient ! Il est au chaud, bien assis. Il regarde autour de lui : les tableaux représentent des portraits de nomades du désert : des hommes, des femmes, des enfants. Ils semblent le regarder. Puis soudain, il les entend discuter. Une vieille femme lui parle des plantes médicinales qu’elle transporte sur des centaines de kilomètres pour guérir les malades. Un enfant frappe dans ses mains en riant, des gens se maquillent, des femmes mettent des bijoux multicolores. Tous semblent se préparer pour un fête. Peu à peu, le dialogue s’engage. Monsieur le Maire est surpris de comprendre leur langue, et même de pouvoir répondre. Une conversation se met en place. Monsieur le Maire se met à chanter avec eux, à rire, à frapper dans ses mains en cadence… et il oublie son discours. Il apprend leurs danses, leurs rythmes.

Soudain, son téléphone sonne. C’est le constructeur qui s’inquiète de son absence : la cérémonie va bientôt commencer. Tous les conseillers municipaux sont partis à la recherche du maire. Alors Monsieur le Maire se lève, court vers sa bicyclette et pédale jusqu’à l’immeuble. Là, les élus, le constructeur, des gens importants habillés tout en noir et en gris, les habitants… tous l’attendent en silence. Les enfants sont installés devant. Monsieur le Maire saute de sa bicyclette et va au devant des enfants : « Bonjour les enfants ! Aujourd’hui, c’est fête ! Je vais vous apprendre une nouvelle danse ! ». Et le voilà qui se met à chanter, à danser, et à frapper dans ses mains. Les enfants, ravis, l’imitent aussitôt. Les élus et tous les personnages importants sont étonnés, mais ils n’osent rien dire. Devant cette joie, le constructeur décide lui aussi de supprimer son discours, qu’il avait pourtant bien préparé. Il distribue les cadeaux aux enfants. La fête se poursuit en musique et tout le monde danse. Quel beau Noêl ! Tous les draveillois s’en souviennent encore !

Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet
Un mois, un conte: le sous préfet aux champs... et le Maire chez Daudet

Partager cet article

Repost 0