Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors de la réunion de quartier autour du beaujolais nouveau, ce sont environ 200 voisins qui se sont retrouvés à l'initiative de l'association "Champrosay village".

Devant l'inquiétude générale, il a été question des menaces concernant le site Joffre.
Le député maire de Draveil nous ayant appris lors de sa dernière réunion, en juin, que ce site ne devait - sauf dérogation- être utilisé que pour des besoin médico-sociaux d'une part, et que en cas de construction de locaux d'habitation le point mort (volume à partir duquel le projet devient rentable) était à 700 logements... Tout le monde s'interroge sur un chiffre qui circule de300 ou 350 logements: s'agit-il donc d'une première tranche? Y a t il donc une demande de modicifation de la destination des locaux? Que sont devenus les projets alternatifs? Pourquoi imposer au quartier de Champrosay des constructions alors que toutes les structures (routes, écoles, commerces, services...) sont déjà insuffantes? Et que devient la forêt dans tout cela? Sur quelles routes vont circuler les véhicules? Et le caractère particulier du quartier de Champrosay, véritable petit village, qui a accueilli Daudet, Goncourt, Nadar, Delacroix, Marie Laurencin, Balzac, Frédéric Masson... et tous leurs hôtes?
Des anciens de l'hôpital Joffre assurent même que les locaux sont en bon état général et ont subi récemment des travaux importants...

Pourquoi tant de propos incohérents? Où est la vérité? Les souhaits des habitants (qui sont tout simplement de respecter le réglementation existante!) ont-ils été entendus? Pourquoi n'applique-t-on pas tout simplement la loi, qui protège le quartier, son histoire et ses habitants?

Partager cet article

Repost 0